Newsletter du 27 août 2012

27 août 2012 par Edouard Sanchez

 Nous aimons ! 

 Godfrey Nzamujo


"Utilisons ce que nous avons pour produire ce que nous voulons"



 
Le père Godfrey Nzamujo, docteur en électronique, science du développement et microbiologie, a fondé en 1986 le Centre Songhaï à Porto Novo, la capitale du Bénin.

Ce prêtre, né au Nigéria, a développé un réel modèle d'exploitation diversifiée : ce centre de production d’alimentation pour animaux a pour but de fabriquer des nutriments et de l’énergie, inspiré du modèle traditionnel chinois, mieux connu sous le nom de "IBS" (Integrated Bio-System, soit Bio-Système Intégré). 
Au fil des années, le père Nzamujo a pris tout ce qui peut être considéré comme déchet d’un procédé quelconque et l’a transformé en source à valeur ajoutée pour un autre. La biomasse des déchets végétaux sert de support pour la culture de champignons ; les eaux usées sont transformées en biogaz ; les dérivés ou les restes de l’industrie agro‑alimentaire se transforment en alimentation pour animaux ; et les déchets des abattoirs servent à la culture des asticots, eux-même utilisés pour la pisciculture…


        

Un parfait exemple de l'Economie Bleue, une économie dans laquelle les déchets sont intégralement regénérés et réutilisés à d'autres fins (que l'on retrouve dans le livre Les Nouveaux Entrepreneurs du Développement Durable de Gunter Pauli).

Songhaï développe donc des alternatives permettant aux populations africaines de se prendre en charge par l’entreprenariat agricole, dans une logique de développement durable intégrant l’agriculture, l’industrie et les services. Cette dynamique de développement est axée sur : 

  • Le développement humain avant tout
  • La valorisation des ressources locales
  • L’appropriation des techniques et technologies extérieures
Pour la petite histoire, le nom "Songhaï a été emprunté à un puissant et florissant empire ouest-africain des 14e et 16e siècle.

Aujourd’hui, 250 personnes travaillent dans les différents sites de Songhaï auxquelles s’ajoutent 1150 entrepreneurs intégrant le réseau dont 350 fermes phares.
Plus de 150 futurs entrepreneurs sont en permanence en formation longue durée dans les fermes-écoles, qui reçoivent de plus 600 stagiaires et 20 000 visiteurs par an.

En février 2011, les premiers plans d'un laboratoire "à l'européenne" au Bénin ont vu le jour, en partenariat avec le département français de Saône-et-Loire.

 

« L’agriculture est le moteur du développement, c’est comme une arme de construction massive » G. Nzamujo.

« Gardons notre identité, valorisons nos ressources locales et intégrons les apports extérieurs par une absorption sélective » G. Nzamujo.


 

 

Plus d'informations :

Commentaire de BAHOUNOUKA

26 août 2014 à 11:46 AM

Vous avez parlé de l'ouverture d'un centre Songhaï au Congo Brazzaville, est une réalité ou une simple promesse. Je vous encourage pour cette initiative sur la creation de ce centre, je suis interréssé par la culture du champignon pour cela, je voudrai savoir s'il est possible de suivre une formation à distance.

Commentaire de AGBON

23 décembre 2015 à 01:24 PM

VOUS ETES LE LABEL DE L'AFRIQUE